Peut on boire de l'eau de pluie ?


Peut on boire de l'eau de pluie ?


Sur les 3850000 personnes qui récoltent l'eau de pluie en Belgique, environ 3% l'utilisent pour la cuisine et la boisson. Ce qui représente tout de même 115500 personnes !


L'eau de pluie, même après filtration n'est pas considérée comme potable au sens stricte (juridique) du terme. En effet, pour qu'une eau soit considérée comme potable elle doit satisfaire à des normes bactériologiques très stricte, tellement stricte qu'elles sont impossibles à atteindre sans désinfection chimique (d'ou la présence de chlore dans l'eau de ville).


Le problème de ces normes est qu'elles n'ont pas été déterminée par le niveau de tolérance de ces bactéries d'un individu sain mais en fonction de la possibilité technique offerte par la désinfection chimique. Il est d'ailleurs fort probable qu'une fois votre eau du robinet servie dans un verre, elle ne réponde plus aux normes légales de l'eau potable à cause des bactéries présentent dans votre verre ou vos canalisations.


Une eau peut ainsi être déclarée non potable à cause de la présence de bactéries tout à fait inoffensive pour la santé.



L'eau biocompatible


En 1995 le professeur Joseph Országh, chercheur à l'université de Mons-Hainaut jusqu’à sa mise en retraite en 2002, à lancé la notion d'eau biocompatible.


L'eau biocompatible est une eau potable répondant à des critères différents de l'eau légalement potable. Elle peut contenir un faible nombre de bactéries et de germes banales très bien tolérés par l'organisme, elle est faiblement minéralisée, légèrement acide et n'est jamais obtenu par désinfection chimique. Les normes physico-chimiques, elles sont plus sévères que dans l'eau légalement potable.


L'eau de pluie récoltée, stockée et filtrée correctement (microfitration ou osmose inverse) peut être considérée comme biocompatible ou bonne à boire.



Le système PLUVALOR


PLUVALOR est un système de valorisation intégrale de l'eau de pluie qui bénéficie de plus de 30 années d'expériences sur le terrain.


Grâce à ce système vous pourrez obtenir une eau de pluie biocompatible


Voici les différentes étapes de la mise en place de PLUVALOR


  • Choix des matériaux pour votre toit
  • En amont de la citerne
  • La citerne
  • Les équipements de la citerne
  • Le réseau de plomberie dans la maison

Afin d'en savoir plus sur le système PLUVALOR nous vous invitons à consulter le dossier consacré à celui ci sur le site internet eautarcie.org



Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux !