L'empreinte hydrique


L'empreinte hydrique


L'empreinte hydrique, également appelée bilan eau, est un indicateur de la quantité d'eau directe et indirecte consommée et polluée par les habitants d'une nation.


Elle comprend l'eau utilisée par les usages domestiques, les productions industrielles et agricoles.


Chaque produit possède une empreinte hydrique différente, par exemple il faut environ 15.500 litres d'eau pour produire un kg de viande de bœuf,1000 litres d'eau pour 1 litre de lait et 298 litres pour un litre de bière.


L'empreinte hydrique de la Belgique est de 1888m³ d'eau par an et par habitant, ce qui est supérieure à la moyenne mondial qui est de 1385m³.


L'empreinte hydrique varie en fonction de différents facteurs comme le volume et le mode de consommation, les pratiques agricoles et le climat.



Pourquoi se préoccuper de son empreinte hydrique ?



L'eau qui compose l'empreinte hydrique d'un produit ne provient pas forcément de l'endroit ou elle est consommée. En effet la consommation en eau directe d'un Belge est d'environ 44m³ par an alors que son empreinte hydrique est de 1888 m³ !


Prenons un exemple concret le cas de Coca-Cola. Coca-Cola possède une usine en inde, qui demande environ 500000m³ d'eau par jour pour fonctionner et produire ces bouteilles. L'eau nécessaire est puisée directement dans le sous sol de la région, provoquant l'assèchement des puits situés aux alentour de l'usine. Notre empreinte hydrique à donc une influence sur les bassins hydriques des régions d'oû elles proviennent et à un impact direct sur la qualité de vie de ses habitants.



Comment diminuer son empreinte hydrique ?


En limitant les produits issus de l'agricultures et tout particulièrement les viande mais également en faisant attention à ne pas gaspiller vos produits.



Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux !