Les toitures végétales


Les toitures végétales


Les toitures végétales sont des toitures recouvertes de végétation. Elles sont généralement installées sur des toits faiblement inclinés et possédant une structure suffisamment robuste pour supporter le poids des végétaux et du substrats de culture.



La composition d'un toit vert


Une toiture végétale est constituée de 4 éléments essentiels:


  • Une membrane étanche anti-racine : Cette membrane sert à séparer le bâtiment isolé de la toiture végétale.
  • Un tapis de drainage : Permet d'évacuer l'excès d'eau vers les canalisations et de stocker l'eau pendant les périodes sèches.
  • Un substrat de culture : Il remplace la terre naturelle qui devient trop lourde quand elle est gorgée d'eau.

La structure portante doit être suffisamment résistante pour supporter le poids de la toiture végétale qui peut doubler voir tripler une fois qu'elle est gorgée d'eau. Elle peut être en bois, en acier ou en béton. Généralement on choisi des toits plats ou présentant une faible inclinaison pour réduire l'épaisseur du tapis de drainage.



Avantages et inconvénients d'un toit végétalisé


Les avantages d'une toiture végétales :


  • Double la durée de vie de l'étanchéité de la toiture en la protégeant des ultraviolets et du rayonnement thermique.
  • Améliore l'isolation thermique (été et hiver)
  • Améliore l'isolation acoustique : la terre végétalisée absorbe les ondes sonores et diminue le bruit de l’environnement urbain.
  • Régule les débits hydriques. La toiture végétale agit comme une zone tampon sur l'eau de pluie et permet de ralentir la saturation des systèmes d'égouttage lors de fortes pluies
  • Améliore la qualité de l'air
  • Épuration biologique des eaux de pluies
  • Favorise la biodiversité
  • Aspect esthétique

Les inconvénients d'une toiture végétale


  • Nécessite une structure portante/charpente suffisamment résistante
  • Plus onéreuse qu'un toit classique


Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux !